Les médias sociaux ont été accusés de promouvoir des maux sociaux tels que:

Harcèlement sur internet:

Les adolescents ont besoin de s'intégrer, d'être populaires et de surpasser les autres. Ce processus était difficile bien avant l'avènement des médias sociaux. Ajoutez Facebook, Twitter, Snapchat et Instagram au mélange et vous avez soudainement des adolescents soumis à la pression de grandir trop vite dans un monde en ligne.

Michael Hamm, chercheur de l'Université de l'Alberta a mené une étude qui a montré les effets des médias sociaux sur l'intimidation. 23% des adolescents déclarent avoir été ciblés et 15% ont déclaré avoir intimidé quelqu'un sur les réseaux sociaux. Les adolescents peuvent abuser des plateformes de médias sociaux pour répandre des rumeurs, partager des vidéos visant à détruire des réputations et à faire chanter les autres.

Manque d'intimité:

Le harcèlement criminel, le vol d'identité, les attaques personnelles et l'utilisation abusive d'informations font partie des menaces auxquelles sont confrontés les utilisateurs des médias sociaux. La plupart du temps, les utilisateurs eux-mêmes sont à blâmer car ils finissent par partager du contenu qui ne devrait pas être aux yeux du public. La confusion provient d'un manque de compréhension du fonctionnement réel des éléments privés et publics d'un profil en ligne.

Malheureusement, lorsque le contenu privé est supprimé, il est généralement trop tard et peut causer des problèmes dans la vie personnelle et professionnelle des gens.